Intervention lors du conseil municipal du 5 février 2015

"Sur le principe, nous ne serons pas contre la création d’une société publique locale dont le champ d’activité sera le commerce et le centre urbain. Si, et seulement si, cette création ne vise pas à priver l’opposition d’informations sur un sujet qui concerne tous les Calaisiens. Déjà dans le cadre d’un dossier géré en direct par la collectivité, nous sommes privés des informations les plus élémentaires sur l’important dossier du centre commercial. C’est par la presse que nous apprenons la renonciation de BECI à la convention qui liait cette entreprise à la ville dans ce dossier. Nous attendons d’ailleurs avec impatience le rendu du premier exercice pour avoir un minimum d’éléments d’appréciation. Si avec la création de la nouvelle société, nous ne pouvons espérer que moins d’informations encore, vous pouvez comprendre notre inquiétude. Une inquiétude qui s’appuie sur les documents contenus dans le dossier. A leur lecture, nul besoin de voter, les représentants de la ville sont déjà désignés. Si l’opposition dispose d’une représentation, alors nous voterons la délibération, si l’opposition ne dispose pas de représentation alors nous ne participerons pas au vote."