undessinpourcalais Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’en est passé des choses depuis notre arrêt technique. Dans le domaine des faits de société, sur le terrain du social et évidemment dans le lanterneau politique.

Dans le cadre des faits de société, une abomination qui a coûté la vie à une petite fille, jeté une famille dans le désarroi le plus complet, montré à quel point malheureusement l’espèce humaine est capable d’horreur. Il est important de relever la réaction de solidarité qu’ont tenue à adresser à la famille de nombreux Calaisiens, dont les amis du Rusé. Évidemment nous ne sommes pas dupes, le voyeurisme indécent et la tentation de récupérer la douleur ont pu exister chez quelques-uns. Nous ne voulons retenir que l’hommage et l’expression de la solidarité, tant le crime est horrible et la peine qu’il laisse immense.

Sur le terrain social, de très nombreux événements ont assurément marqué l’actualité calaisienne. Malheureusement, nous ne pourrons pas tous les évoquer et nous en excusons auprès des lecteurs et amis qui ont pu eux-mêmes en être victimes. Nous avons retenu les nombreux salariés de Mondial Sécurité laissés par leur employeur des mois sans salaire, pour essayer de les faire craquer dans la rude négociation qui les opposait. Le début des choses sérieuses chez Tioxide, avec l’annonce des offres financières du propriétaire. Offres qui tendent à démontrer que l’important n’a jamais été de trouver un repreneur, mais de se débarrasser au plus vite du site calaisien. Une réalité qui ne manquera pas d’inquiéter les 150 salariés qui resteront. L’annonce d’une éventuelle vente pour Alcatel, avec ce que cela laisse supposer de fermetures de sites et de licenciements.

Enfin, plus récemment, l’annonce « surréaliste » pour tous les amis qui ont suivi le dossier SeaFrance et My Ferry Link, de la justice britannique. La justice annule tous les griefs qui étaient formulés contre Eurotunnel, déclare en quelque sorte l’interdiction d’accoster à Douvres sans objet, et permet à la société MFL et surtout à ses salariés d’envisager l’avenir autrement qu’en noir. (Voir article MFL).

Dernier terrain de jeu, le microcosme politique calaisien. Avec une très mauvaise nouvelle (surtout pour l’intéressé) en provenance de la communauté d’agglomération. Le roi Philippe a été destitué. C’est sa sœur, la Princesse Natacha qui s’est fait couronner à sa place. Au terme d’un complot savamment mené, la « princesse » a réussi le tour de force de faire croire que seul son « frère » Philippe était responsable de l’incurie qui régnait dans le royaume, que seule sa destitution pourrait ramener calme et sérieux. Souhaitant obtenir le soutien de l’ensemble des « ministres » siégeant au bureau et présenter l’image d’une famille rassemblée, elle inventera pour la circonstance la notion « d’ignorance collective ». Un thème repris immédiatement en cœur par ceux qui étaient trop contents de pouvoir dire haut et fort : « vous pouvez compter sur moi, je surveille », où « on nous tenait dans l’ignorance »… des propos (malheureusement pour les intéressés encore une fois) mis à mal par les interventions de Guy Allemand et surtout, les nombreuses dénonciations de votre petit journal. Risible donc d’entendre les grands dirigeants de ce territoire dénoncer les attaques incessantes du Rusé (donc les avoir lues) et prétendre ensuite tout ignorer. Dans son propos au conseil communautaire de couronnement, Jacky Hénin dira d’ailleurs qu’il était impossible que tant d’ignorance soit possible. Il devait également appeler à ce qu’une nouvelle fois ce ne soit pas le peuple et les salariés qui soient les premières victimes de décisions dans lesquelles ils ne portaient aucune responsabilité. (Vous retrouverez l’intervention sur notre site).

Ainsi donc l’agglomération a une nouvelle cheftaine, qui CUMUUUUUULE les titres. Maire de la ville de Calais, Sénatrice du Pas-de-Calais, Présidente de l’Agglomération, Présidente de l’Association Calais Promotion, Présidente du CCAS, Membre de la TASK force pour le retour de Nicolas… N’avait-on pas pourtant entendu Natacha Bouchart déclarer : «  je suis opposée au cumul ». Faites ce qu’elle dit, pas ce qu’elle fait.

Soyons rassurés ou inquiets, son ignorance de la réalité pourrait lui permettre d’occuper de nombreuses autres responsabilités. Après tout, ce sera toujours de la faute des autres.