Quand on vous dit qu’il y a de réels problèmes financiers, c’est qu’on en est sûrs. Des fournisseurs bien connus à Calais en produits pétroliers et en gaz ont refusé dernièrement de livrer des bouteilles de gaz pour la surfaceuse de la patinoire Pour cause de… factures impayées. Idem avec un autre fournisseur pour les produits d'entretien. Le personnel pour ce qui le concerne pourrait être amené à se priver de vêtements de travail, quand aux vélos qui permettent la pratique de l’aqua bike attendront de meilleurs cieux. Par ailleurs il semble bien que les horaires d’ouvertures seraient réduits, pour paraît-il faire des économies. Sauf que le coût de fonctionnement de la structure lui, reste entier. On appelle ça des économies de bouts de chandelles

Chut je dors L'histoire se passe un jeudi matin près du domicile de Mme Bouchart. Des employés municipaux s’affairent à éliminer les restes d’un sinistre et utilisent pour cela des moyens qui… font du bruit. La maire de Calais sort de chez elle et furax, et voyant des employés de la ville occupés à des travaux, les interpelle pour savoir pourquoi ils travaillent là et pourquoi ils font du bruit ? Un peu pris de court par cette question saugrenue ils n'ont pu que répondre que c'est parce que leur chef le leur avait demandé. En rentrant à l'atelier le midi, celui-ci leur a fait part de l'appel de Mme le maire très mécontente d'être dérangée par le bruit pendant son jour de repos! Moralité, la nuisance des travaux c'est bon pour les Calaisiens mais pas pour leur Maire! A l'avenir peut-être devrait- elle fournir son planning de congés avant planification des travaux.

Plainte ou pas ? Natacha Bouchart a prétendu à l’occasion du conseil communautaire du 25 juin qu’elle avait : « été abusée par Philippe Blet ». Invitée par Jacky Hénin à porter plainte contre l’ancien président à au moins deux reprises, elle ne s’est jamais engagée. Au sortir du conseil l’élu qui s’interrogeait à haute voix sur les raisons d’un tel refus, se vit répondre par un quidam : « c’est normal qu’elle ne porte pas plainte, elle aurait trop peur que Philippe Blet ne demande une reconstitution des faits ». Pas très fin certes, mais en ces temps difficiles ne gâchons pas une occasion de sourire.