Depuis l'arrivée du nouveau gouvernement, les mesures négatives s'accumulent pour les agents de la fonction publique (gel de la valeur du point indice, retour à la journée de carence, menace de 120 000 suppressions d'emploi…).

Ces mesures vont dégrader le pouvoir d'achat de plus de 5,4 millions d’agents publics et fragiliser les services publics rendus aux usagers.

Une fois de plus, les secteurs de la santé, de l’éducation, de la justice, du logement… vont se voir retirer des moyens.

Les collectivités territoriales vont être soumises à une nouvelle cure d’austérité.

C’est toute la population qui devra assumer les conséquences de ces choix.
Dans notre département, des dizaines de milliers de salariés, de retraités, de jeunes, verront leurs conditions de vie se dégrader.

Parce que c’est inacceptable, nous appelons à la résistance. Dans tout le département, des rassemblements vont se tenir. Notre Parti appelle ses membres, sympathisants, élus à participer au mouvement. Nous vous appelons également à participer.

Rendez-vous le mardi 10 octobre !