À l’occasion de la visite présidentielle en janvier, l’ensemble des élus de l’opposition de gauche auraient aimé pouvoir participer aux différentes discussions. Ils ont plutôt été évité, alors même que le nombre de voix qu’il représentent (11 891) est supérieur au total des majorités communales appartenant à l’agglomération calaisienne. Quand il leur a été proposé de participer à la cérémonie de signature du livre d’or, inutile de vous dire que beaucoup se sont dit : ils nous prennent vraiment pour des imbéciles.
Jacky Hénin a lui défendu l’idée qu’il fallait y aller pour laisser une trace. La remise d’un courrier de fond pouvant être un moyen de permettre une expression de l’opposition. Notre vision des problèmes, nos propositions sur toute la problématique calaisienne et pas seulement sur la question migratoire.
C’est donc lui qui a construit le texte, ensuite revu par Yann Capet. Seul le temps n’a pas permis d’obtenir toutes les signatures, mais 6 conseillers ont signé le texte.
Un texte remis au Président de la République, fort aimable, qui s’est engagé à répondre.
A ce jour, un mois après la remise en main propre, nous n’avons toujours pas de réponse. Dès que celle-ci nous parviendra, nous vous ferons connaître nos propositions et la réponse qui y est faite.