Une question à laquelle la majorité municipale comme le gouvernement, semblent éprouver des difficultés à répondre. Pensez donc, admettre que les besoins premiers de notre ville et de sa région, de notre population, sont l’emploi et le pouvoir d’achat, c’est forcément devoir admettre leur incapacité à répondre aux problèmes. Ce serait assurément...