Souvenez-vous dans le Rusé n°303 nous évoquions les coupes sauvages (ou en tout cas pour le moins sévères) réalisées dans le parc Richelieu. Les arbustes et autres haies avaient été tout bonnement arrachés pour laisser place à des monticules de terre retournée. Bienvenue à Calais. Nous vous expliquions alors que le vieux Fort-Nieulay avait subi le...