On pourrait appeler ce site : le site qui tue. Evidemment, on pourra nous rétorquer que les éléments ne sont pas parfaits, qu’il s’agit probablement d’un site dont le créateur a un copain dont la belle-mère a une cousine dont le grand père était communiste... On pourra encore nous dire que ce n’était que la première année de son mandat, mais quand...